Parlons un peu NFT

Parlons un peu NFT

NFT, De quoi s'agit-il ?

  • Les NFT, (Non Fungible Tokens) font beaucoup parler ces derniers temps.

Florentin :

Commençons d'abord par marquer les esprits.

Le 21 février 2021, un artwork NFT établit un record.

Trevor Jones vend sa peinture "Bitcoin Angel" à 777$.

777$ c'est pas mal nous direz vous, mais ce n’est sans doute pas un record ! Il vous en faut peu pour vous impressionner, cher Florentin Arthus.

Effectivement, le record n’est pas dans le prix de l'œuvre elle-même, non non non… Le record, c'est que 4157 exemplaires du Bitcoin Angel se sont vendus. Alors on hausse le sourcil cher lecteur ?

Oui, 4157 exemplaires à 777$, cela nous fait 735789$. Mais ce n'est pas fini. Cette vente, de tous les exemplaires, s'est effectuée… en 7mn !

Depuis, avec mon camarade Denis Renault, nous appelons ça le NFT Trésor Jones. *sous vos applaudissements*

Denis :

Ce jeu de mot est totalement pourri, j’espère qu'il sera enlevé avant la publication de cet article, il en va de notre crédibilité !

Il a même prévu la version anglaise, Treasure Jones ! *facepalm*

Plus sérieusement, ce qui m’a particulièrement marqué dans les NFT, ce sont Les CryptoPunks, de chez Larva Labs. Ils sont un des premiers NFT sur la blockchain Ethereum, en 2017. Ils sont 10000, ont tous été générés par un algorithme de calcul, de façon à être tous uniques.

Le 11 mars dernier, Alien Punk s'est vendu 7,5 millions $ !

  • Ces chiffres sont dingues ! Mais concrètement, c'est quoi un NFT ?

Florentin :

C'est un Non-Fungible Token. En gros, c'est un exemplaire unique. Si demain je t'envoie un ”pomme token”, tu pourras le transmettre à quelqu'un d'autre, et je pourrais t'en envoyer encore.

Maintenant considérons une pomme unique : elle a des attributs qui la différencie des autres. Sa couleur, sa forme etc. Si je te l'envoie, cette pomme unique, je ne pourrais pas te l'envoyer encore. Je pourrais éventuellement t'en envoyer une qui aura une couleur différente par exemple.

Denis :

Cela permet plusieurs usages. Actuellement, les projets visent principalement :

  1. La création artistique. J'ai cité les CryptoPunks, mais il y a beaucoup d'autres exemples, comme le Bitcoin Angel dont parlait Florentin.
  2. Les objets à collectionner, vous vous souvenez des vignettes à collectionner Panini, et bien on peut faire le même genre de chose, car le NFT apporte la notion de rareté à la création numérique !
  3. Les espaces ou emplacements virtuels. Decentraland est le plus connu. C'est un véritable phénomène : 1 milliard et demi de dollars au market cap ! Tu y possèdes du terrain, sous forme de NFT. Certaines parcelles de domaine valent plus cher que du terrain IRL.
  4. Le jeu vidéo. Quiconque a connu le système de loot sur le jeu Diablo et les caractéristiques uniques de chaque item comprendra immédiatement l'intérêt du NFT couplé à un hôtel des ventes. Certains projets envisagent déjà de pouvoir échanger des objets au travers de plusieurs jeux différents, comme Ultra UOS.
Ha, l’hôtel des ventes de Diablo 3... tant de nostalgie... (Non, en fait j'ai jamais joué au 3)<br>

Ha, l’hôtel des ventes de Diablo 3... tant de nostalgie... (Non, en fait j'ai jamais joué au 3)<br>

Il y a tellement de possibilités d'usages que je pense que le NFT va être un des domaines les plus pertinents de l'univers Crypto. Attendons nous à voir la vague NFT déferler dans notre quotidien.

  • Si je veux "NFTiser" mes créations, comment je fais ?

Denis :

C'est relativement simple pour quelqu'un qui utilise déjà un smartphone ou un ordinateur.

Tout d'abord il faut numériser ta création, c'est la première étape. Prenons un dessin, ou une carte à collectionner. Tu vas passer ça au format numérique comme jpeg ou png par exemple.

Une fois que c'est fait, tu vas sélectionner une blockchain pour "NFTiser" ta création. Ethereum fait ça très bien, mais il en existe d'autres comme Tezos (une plateforme open-source venue de France pour concurrencer Ethereum). Binance le célèbre exchange propose aussi d'accueillir les NFT sur sa Binance Smart Chain.

Bref prenons Ethereum. J'ouvre mon MetaMask ou autre wallet.

Florentin :

Je coupe juste pour dire qu'entre Binance, MetaMask etc le néophyte va être perdu... Note pour plus tard : créer un lexique des termes crypto que nous ajouterons sur le site.

Denis :

Excellente idée le lexique !

Où en étais-je ? Ah oui MetaMask. Il est pratique car il s'utilise directement dans le navigateur.

Donc je vérifie sur mon MetaMask qu'il y a bien un peu d’ETH pour les frais.

Florentin :

Frais qui sont très élevés actuellement, vivement Ethereum 2.0 !

Denis :

Oui, ce serait un bon sujet d'article également.

Bref, tu as de quoi envoyer avec ton MetaMask. Tu peux maintenant te connecter sur une plateforme NFT. Notre expert technique et ami Pascal Marie, CEO Open2Be, nous avait recommandé Mintable pour sa facilité d'utilisation. Il en existe d'autres, comme Rarible.

Petit aperçu de Mintable<br>

Petit aperçu de Mintable<br>

Poursuivons sur Mintable. Quand tu arrives sur la plateforme, c'est simple, il suffit de cliquer sur le bouton de création. Comme ton MetaMask est ouvert dans ton navigateur, la plateforme te propose de s’y connecter. Dès que c'est fait, tu peux upload ta création.

À noter que pour l'instant, aucun frais n'a été nécessaire.

Une fois ton image uploadée, tu n'as plus qu'à la "NFTiser". Comme on est sur Mintable, on dira plutôt “minter”). Les plates-formes proposent souvent quelques options, comme le copyright ou les royalties sur la revente etc.

C'est cette action qui peut générer des frais, c'est le cas avec Mintable qui utilise Ethereum.

Dès à présent, tu choisis un mode de vente pour ton NFT. Nous aimons bien les enchères sans prix planchers, 24h, mais tu peux tout à fait choisir un prix de vente à 10$ et laisser le NFT plus longtemps.

Et voilà tu es parti pour l'aventure NFT !

  • Et si je veux simplement en acheter ?

Florentin :

La plupart des applications proposant du NFT prévoient un système de paiement proche de n'importe quel achat en ligne. Je pense que c'est nécessaire pour sa démocratisation.

Néanmoins, tu peux aussi bien lancer ton MetaMask, te connecter sur Mintable et y effectuer tes achats.

  • Un mot supplémentaire pour conclure ?

Florentin :

Je pense que dans l’avenir, tu seras propriétaire d'un NFT dans un jeu vidéo par exemple et que tu le revendras, sans vraiment savoir toute la technicité de la chose. Mais tu auras sans doute un wallet.

Chaque développement de l'univers blockchain pousse un peu plus vers la fameuse adoption de masse. Et le NFT tout particulièrement.

Le phénomène NFT est d'une ampleur très importante, comme la DeFi. Mais contrairement à cette dernière, il est plus simple à appréhender pour le grand public. Ça en fait un fer de lance de l'adoption de masse pour les cryptos.

Denis :

Gros sujet d'article la DeFi ! Encore un…

  • On attend avec impatience ces articles ! Merci Denis et Florentin !